LA TÉLÉCONSULTATION GÉNÉRALISÉE :

 

QUEL BILAN APRES 8 MOIS ?

16/05/19 - Article - SMI

Après une phase d’expérimentation, la téléconsultation est entrée dans le droit commun des pratiques médicales depuis le 15 septembre 2018. C’est l’avenant n° 6 à la convention nationale, approuvé par un arrêté du 1er août 2018, qui fixe les tarifs des actes de téléconsultation et en prévoit le cadre de mise en œuvre.

La téléconsultation est une composante de la télémédecine, qui permet à un professionnel médical de donner une consultation à distance à un patient.

QU’EST-CE QUE LA TÉLÉMÉDECINE ?

La télémédecine est envisagée comme une possible réponse aux principaux problèmes qui se posent en matière de santé publique. Elle peut, par exemple, faciliter l’accès de la population à des soins de proximité, ou encore répondre à l’insuffisance des personnels médicaux.  Elle peut le faire en réalisant plusieurs actes médicaux à distance :

  • La téléconsultation : c’est une consultation réalisée par un médecin (généraliste ou de toute autre spécialité médicale), à distance d’un patient.
  • La télésurveillance médicale : permet à un professionnel médical d’interpréter à distance les données nécessaires au suivi médical du patient pour prendre des décisions sur sa prise en charge.
  • La téléassistance médicale : permet à un professionnel médical d’assister à distance un autre professionnel au cours de la réalisation d’un acte.
  • La télé expertise : permet à un professionnel médical de solliciter l’avis d’un ou de plusieurs professionnels médicaux experts à partir d’éléments du dossier médical du patient.
  • La réponse médicale permet aux médecins du SAMU d’établir par téléphone un premier diagnostic. Cette réponse est apportée dans le cadre de la régulation médicale.

LA TÉLÉMÉDECINE BOULEVERSE LE MONDE DE LA SANTÉ

Le passage de la téléconsultation dans le droit commun accélère son développement. La téléconsultation est désormais ouverte et remboursée à tous les patients, et doit, pour bénéficier d’une prise en charge, répondre à deux conditions clés :

  • Le médecin téléconsultant doit avoir eu au moins une consultation physique avec le patient lors des 12 derniers mois
  • La téléconsultation doit se faire dans le strict respect du parcours de soins coordonné, qui impose que le patient ait été préalablement orienté par son médecin traitant vers le médecin téléconsultant (si le médecin téléconsultant n’est pas le médecin traitant). Quelques exceptions permettent toutefois de déroger à cette règle (spécialistes en accès direct, patients de moins de 16 ans, situations d’urgence, médecin traitant indisponible dans un délai compatible avec l’état de santé du patient…)

La téléconsultation est facturée par le médecin téléconsultant et est remboursée au même tarif qu’une consultation en face-à-face, soit entre 23 € et 58,50 € selon la spécialité et le secteur d’exercice du médecin via une plateforme accréditée.

UNE MONTÉE EN CHARGE PROGRESSIVE

Au 17 mars 2019, environ 8 000 actes de téléconsultations ont été pris en charge par l’Assurance Maladie. Le nombre moyen d’actes remboursés par semaine est passé de 200 en 2018 à 700 entre mi-février et mi-mars 2019. Ce bilan reflète une montée en charge progressive depuis le début de l’année 2019.

Évolution du nombre de téléconsultations

Il s’agit du total général de l’ensemble des téléconsultations (généralistes et spécialistes)

graphique-teleconsultations
Avec le remboursement de la téléconsultation par l’assurance maladie, de plus en plus d’acteurs se positionnent sur ce champ en proposant des plateformes de téléconsultation pour mettre en relation les patients et les professionnels de santé.

CHEZ SMI, LES ADHÉRENTS PEUVENT BÉNÉFICIER D’UN SERVICE DE TÉLÉCONSULTATION PERFORMANT

Le remboursement de la téléconsultation est donc aujourd’hui soumis à certaines contraintes (parcours de soins coordonné, adoption encore limitée par les médecins de proximité, délais d’attente…). La Mutuelle SMI, par l’intermédiaire de sa plateforme de services Santéclair, offre à ses adhérents des téléconsultations dans le cadre de leur contrat santé. Cette offre permet d’accéder à un service de téléconsultation avec des médecins disponibles 24h/24 et 7j/7, avec un délai d’attente moyen de 3 minutes pour être mis en relation avec un médecin (Source : MesDocteurs).

Offre de téléconsultation sous réserve d’un accès au réseau Santéclair.

En savoir plus

 

Sources :

  • fr [site en ligne]. Communiqué de presse du 26 mars 2019.
  • fr [site en ligne]. Rubrique « pour les médecins ».